« les conclusions de toutes les expérimentations scientifiques convergent vers une certitude solidement étayée : bien réalisé, l’abattage rituel est la façon la plus humaine car la moins traumatisante de mettre à mort un animal pour consommer sa viande ».

S. Pouillaude-Bardon, thèse de vétérinaire, 1992.

Pour être encore plus précis, d’un point de vue scientifique, le cerveau est après seulement 3 secondes en état profond d’inconscience. l’EEG est plat au bout de 6 secondes.